L'origine des Carréments est issu des trésors de chine de Valérie... les superbes papiers peints précieux ou kitchs de notre enfance !

Face à un empilement de Carréments, une vague d’émotions nous éclabousse : le graphisme plastifié d'une cuisine Formica, les arabesques Cashmere d'un hôtel de vacances, les fleurs surdimensionnées d'un salon bourgeois, les animaux naïfs d’une chambre d’enfant...

Chaque Carrément est un univers en lui même vacant ou occupé par le faste d'un mini lustre de cristal. Un mur de lieux communs où le quotidien est rangé joyeusement comme nos souvenirs dans une juxtaposition hétéroclite.

[x]
made by crossdesign.biz